Pourquoi ce site

Vous vous posez peut-être la question : pourquoi ce site ?
N’allez surtout pas imaginer que je suis narcissique ou mythomane, n’allez pas croire que j’aie pu vouloir m’encenser, ni que, faisant ainsi preuve d’une autosatisfaction sans borne, j’aie pu vouloir construire un temple à ma gloire. Vous feriez fausse route.
Dès mon plus jeune âge, j’ai voulu que ma vie soit celle d’un homme d’action, une vie faite d’aventures et de voyages lointains, dans laquelle les relations humaines auraient une place privilégiée. Habité d’une véritable vocation pour le métier des armes, je me suis donc résolument tourné vers une carrière militaire, que j’ai accomplie pour l’essentiel dans les Troupes de Marine, cette arme d’élite (autrefois appelée « La Coloniale ») plus particulièrement destinée au service et aux interventions Outre-mer.
J’y ai tenu des fonctions extrêmement variées (commandements opérationnels, planification en états-majors de haut niveau, instructeur à Saumur et professeur dans l’enseignement militaire supérieur, diplomate…) et il n’est aucun continent où je ne sois allé : huit années passées en Afrique, deux aux Amériques, trois en Asie, sans compter les missions lointaines de plus courtes durées.
En créant ce site, j’ai souhaité, à l’heure de la retraite, faire comprendre combien je suis satisfait de ce qu’a été ma vie ; une vie professionnelle bien remplie, qui ne m’a pas apporté la fortune, qui ne m’a pas propulsé au plus haut sommet de la hiérarchie, mais qui m’a comblé. Parce qu’elle m’a évité de connaitre la routine, ce mal qui ronge tant de gens, et parce que mon enthousiasme est resté intact pendant les 35 années que j’ai passées sous l’uniforme.
J’ai volontairement omis de faire allusion aux joies, aux peines, aux émotions, aux satisfactions de ma vie privée, riche en rebondissements… je les garde pour moi.

Richard Tissot

*- un grand merci à Martine Chabbert sans qui ce site n'existerait pas -

Retour Accueil